image
image

8 e symposium de sculpture du 26 août au 1er septembre 2019 - Présentation

PROGRAMME


DÉBUT SYMPOSIUM

Le lundi 26 Août au matin.
Durant tout le symposium, les artistes travaillent devant le public de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h 30.




8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Dominika Griesgraber

Son projet : Archétypale

Depuis plusieurs années, le travail de Dominika questionne l’identité et sa représentation visuelle. Cette recherche se nourrit des expériences et réflexions issues de ses déplacements dans de nombreux pays. L’identité est pour elle le produit d’une interaction entre l’être humain, la nature et son territoire. La sculpture mélangera des parties abstraites et figuratives permettant de représenter une forme végétale en croissance, qui se métamorphose et cherche à s’étendre dans un environnement architectural et géométrique.

Dominika Griesgraber au travail :


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Cédric Hennion

Son projet : la vie

Cette sculpture hybride composée de gypse et de plâtre, évoque la transformation d’une matière, à l’échelle de millions d’années ou bien le temps de la germination d’une graine. Une matière donne alors vie à une autre. Dans ce projet, la partie dure de la graine est en gypse et de celle-ci sort une tige et deux petites feuilles réalisées en plâtre sur structure grillagée et filasse.

Cédric Hennion au travail :


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Lyudmyla Mysko

Son projet : Le petit prince

Inspiré du roman du même nom de Saint-Exupéry, la sculpture reprend l’histoire d’amour entre le Petit Prince et sa fleur Rose. L’oeuvre de Saint-Exupéry est, sous de simples apparences, d’une belle complexité philosophique et s’adresse aussi bien à l’enfant qu’à l’adulte. Le petit prince symbolise la spontanéité des sentiments. A l’inverse des habitants de la Terre, qui pense rationnellement et voit dans sa rose aimée, une fleur banale, il pense comme son coeur le lui dicte.

Lyudmyla Mysko au travail :


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Alain Magaud

Son projet : La dernière fleur

Au centre de loisirs de Sisteron depuis plusieurs années, notre Maître, Frédérique Maillart, nous a incubé le virus du maillet et de la gouge. Contaminé inconditionnel du gypse, pour la troisième fois, en marge des Grands (sculpteurs professionnels), tout en apprenant à leur côté, je vais encore tenter ce défi passionnant mais un peu fou, de participer en « off » au symposium de sculpture de Laragne.

Alain Magaud au travail :


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Yuriy Mysko

Son projet : Bourgeon

Cette composition abstraite est inspirée du bourgeon des plantes. Le bourgeon est le signe du commencement, le symbole d’une nouvelle vie. Bientôt, il offrira au monde la joie d’une fleur et d’une verdure rafraîchissante.

Yuriy Mysko au travail :


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Gilles Vitaloni

Son projet : Florale

Cette sculpture évoque le besoin d’harmonie entre la nature et l’être humain.
Ce sculpteur aguerri a d’abord été diplômé de l’école d’art de Pietra Santa en Italie ainsi que de l’école des beauxarts de Carrare dès 1985. Cette formation l’a mis en contact avec l’art florentin et l’a poussé dans sa démarche artistique à rechercher et mettre en valeur les forces et les légèretés de la pierre.

Gilles Vitaloni au travail :
Par la suite, il multiplia commandes et expositions qui lui valurent de nombreuses distinctions (médaille d’or au salon de Nyons en 1988, prix d’honneur à Saint-Étienne-de-Saint-Geoire et à Fontaine-sur-Saône...).
Depuis près de 20 ans, il a participé à des dizaines de symposiums de sculpture en France, en Allemagne, au Danemark, au Japon ou encore en Russie...


8e symposium de sculpture du 26 août au 31 août 2019

Ambiance générale - - - Quelques images glanées ça et là...

126878 visites.