Retourner en haut
Retourner en haut
image
image
Village Le Bersac, il est
image

DES TRAVAUX => Aérodrome Serres-La Bâtie Montsaléon : les installations.

D'autres ressources, en liaison avec le tourisme, en relation avec la dynamique de la Communauté des Communes, voici l'aérodrome de Serres-La Bâtie Montsaléon, à six ou sept kilomètres de la commune Le Bersac. La communauté des communes a construit le hangar. Il abrite les planeurs et petits avions en réparation.
image image

La piste d'envol bénéficie d'une bonne aérologie ; l'hébergement est tout proche.

DES TRAVAUX => Aérodrome Serres-La Bâtie Montsaléon : tout pour l'accueil

image Tout l'été le ciel du village Le Bersac est sillonné par les planeurs, soit parce qu'ils partent ou qu'ils arrivent, comme celui-ci qui vient de se poser.
image image

La piste d'envol est bien aménagée : espace pour ranger les véhicules, atelier de réparation et entretien et hébergement dans de petits chalets. Tout cela sous l'oil bienveillant des massifs du Dévoluy...


DES TRAVAUX => Arrosage par aspersion - 2000

Les cultures de la plaine de la commune Le Bersac étaient arrosées par l'intermédiaire d'un canal construit vers 1860/1870.
Deux cents hectares bénéficiaient de cette manne, pour une quantité d'eau de 400 litres/seconde prises dans le Buëch. Ce canal vient d'être remplacé par un arrosage par aspersion construit de janvier à juin 2000. Le réservoir (ci-dessous à droite) a un volume de 5 000 mètres cubes et est alimenté par quatre pompes. Il est possible d'arroser quatre cents hectares pour une prise d'eau de seulement 200 litres par seconde. Ces travaux ont été réalisés par l'Association des Syndicats d'Arrosants.
Le paysage va probablement changer d'aspect au fil des années par l'arrivée de nouvelles cultures (maïs, tournesol, vergers). D'autre part la sécurité incendie s'améliore par l'installation de plusieurs poteaux d'incendie commandés par la commune.
image image


DES TRAVAUX => La station d'épuration communale - Construction - 2001/2002

Grands travaux au sud du village, au bord du CD21 les entreprises s'affairent à la construction de la station d'épuration.
C'est un vaste programme initié en 1999, qui s'achève en 2002. Les travaux vont coûter environ 320 000 euros, mais vont permettre de rendre propres les eaux usées des deux tiers de la population.
image image


DES TRAVAUX => La station d'épuration communale - Fonctionnement

image equipe6-4 Deux parties constituent la station d'épuration : d'abord la partie Ouest ci-dessus.
Les effluents arrivent des collecteurs dans le premier bac en béton (photo en bas à droite), où une grille permet de trier les papiers ou produits insolubles.
Le second bac en béton permet de contrôler les débits, puis de là, les effluents vont dans une fosse toutes eaux où les bactéries s'en donnent à cour joie  !
Les trappes de couleur noire permettent de contrôler l'état de la fosse.
Le premier bac vert contient la roche de lave qui enlève les graisses, puis arrivés dans le grand bac vert, les effluents sont refoulés par des pompes vers les drains de la partie Est de la station.
image equipe6-1 image equipe6-3


DES TRAVAUX => La station d'épuration communale - Fonctionnement (suite)

image equipe6-5 Voici la seconde partie de la station d'épuration : partie Est ci-dessus.
Les effluents sont donc propulsés sur les deux drains ci-dessus à gauche. De nombreux tuyaux conduisent les liquides sur toute la surface d'un lit de sable spécial.
À nouveau des bactéries éliminent les déchets, puis filtration dans le sable, et rejet dans la cabane en béton, où les eaux à cette sortie sont de bonne qualité pour être rejetées dans le torrent de Channe.
Sur la porte d'entrée, les noms des partenaires de la commune pour cette réalisation.
image equipe6-2 image equipe6-6


DES TRAVAUX => Le four communal

Proche de l'entrée de la salle de réunion, le four communal attend l'automne 2000 afin d'être restauré comme il le mérite.
Les occasions seront nombreuses pour y faire la fête. Le four communal a été acheté par la commune en 1991, en même temps que le bâtiment où sont construits les logements.
Avant puis après le passage du maçon
image image


DES TRAVAUX => Sur les marnes noires : revégétalisation

Arambre, au nord du village, est une colline en partie désertique. Ce sont les marnes noires tributaires d'une lourde érosion.
Lorsqu'il y a orage, les "béals" se creusent, l'eau ravine et emporte la terre bien plus bas.
Alors pour éviter cela, depuis 1990, la commune a d''abord construit des seuils métalliques dans les ruisseaux abrupts et d'autres à flanc de coteau, supportant des plantations diverses : argousier, épine vinette, herbe drue, genêts. Au premier plan, la plantation date de l'automne 2000.
image image


DES TRAVAUX => Les salles d'accueil

Festoyons dans la salle des fêtes qui est homologuée pour 150 personnes. Elle a été inaugurée en février 1989. Plusieurs aménagements internes permettent une utilisation des plus variées (repas de famille, spectacles divers, bals…). Sa location est gérée par les services municipaux.

Maison GIRARD : prévue pour une vingtaine de personnes. C'est un peu le « bistrot » de village, tenu ouvert périodiquement pour des rencontres régulières sous forme de jeux de cartes divers. La Bibliothèque Départementale de Prêt y a laissé un dépôt, ouvert à tous (et gratuitement !). Elle est gérée par l'Association Culturelle du Val de Channe, association loi 1901 créée pour la circonstance.
image image


DES TRAVAUX (École 1) => Restauration du bâtiment «École» - 2007/2008

image Travaux terminés !

Voici le bâtiment «École» rénové en 2007/2008. Les travaux ont consisté en l'aménagement de deux logements à l'étage, en duplex, tandis que le rez-de-chaussée est destiné au secrétariat de mairie et la salle de réunion du conseil (également salle des mariages).
Depuis le 1er mars 2008, deux familles occupent ces logements.

image
Et ci-contre, les dernières finitions qui permettront aux personnes à mobilité réduite d'accéder aux services municipaux : le parking est en train d'être aménagé pour arriver à la rampe d'accès inclinée.
L'entreprise travaille sous l’œil vigilant de M. Drouillard, maire de la commune.


DES TRAVAUX (École 2) => Restauration du bâtiment «École»

image Avant travaux
L'école ne reçoit plus d'élèves depuis vingt ans. L'état du bâtiment devient inquiétant, la partie réservée au secrétariat de mairie n'est plus fonctionnelle, l'accès direct sur la voie départementale est dangereux, le préau et les WC extérieurs sont menaçants...
Il est urgent d'intervenir : un lourd programme de l'ordre de 500 000 euros est mis en œuvre.
Les travaux ont commencé en janvier 2007 et ont été terminés fin février 2008. La première intervention est de supprimer le préau... puis de couper quelques grands arbres.
image image


RESTAURATION de la cote du lit sous le pont des Clavelas - Automne 2015

pont des Clavelas Une érosion s'est produite sous le pont du Channe arrachant et transportant un volume important de matériaux. Cet événement a généré un enfoncement du lit mettant à nue les fondations de la culée du pont communal en rive gauche. La proposition de travaux s'est orientée vers le calage du lit à la cote originelle de la construction du pont pour le protéger. En rapport aux enjeux importants, à la configuration du site et au caractère capricieux de ce torrent, seul un aménagement d'un seuil en génie civil pouvait répondre à cette problématique.
Un seuil en blocs d'enrochement bétonné d'une longueur de 18m a donc été aménagé à l'aval du pont. Cet ouvrage a été calé plus haut que le niveau du lit après crue et a permis de rehausser le lit de plus de 1,2 m à l'amont. Il présente une pente faible de l'ordre de 8 % dans laquelle est intégré un chenal central pour permettre aux poissons de pouvoir le remonter ou le dévaler même en période de basses eaux. En dehors des enjeux environnementaux, une faible pente sur ce type d'ouvrage permet de ne pas accélérer davantage les vitesses d'écoulement en crue et donc d'assurer plus de longévité en comparaison avec un seuil plus court mais de fait plus pentu ...
Pour « casser » encore plus les vitesses des écoulements, de nombreuses rugosités (blocs saillants sur le radier) ont été volontairement créées, cette solution augmente également les possibilités de franchissement pour les poissons.
pont des Clavelas
**Réf. « Au fil du Buëch », bulletin d'information du Buëch No9, année 2015 - www.smigiba.fr.**


CONSTRUCTION sur le Serre Bournel => Realisation d'une cuisine centrale 2010/2011

image Initiative
L'ADSEA est propriétaire de la ferme située sur le Serre Bournel. (voir la flèche sur l'image)
Cette ferme accueillait un groupe de résidents sous la forme d'une ferme de vie. Compte tenu de nombreux frais à engager pour la mise aux normes de sécurité et/ou d'hygiène autant dans cette ferme que dans les cuisines des établissements gérés par l'association, il a été décidé de construire une cuisine centrale qui apportera les repas à l'ensemble des structures de l'ADSEA.


CONSTRUCTION sur le Serre Bournel => Realisation d'une cuisine centrale

Commencement des travaux
Ici, la maison la plus ancienne du Serre Bournel. Au premier plan, une plateforme a été créée pour recevoir le bâtiment de la cuisine centrale.
Dans le fond, à gauche, on distingue les maisons du quartier Le Village.

Travaux en cours
De ce nouveau bâtiment, on en voit déjà la forme et sa taille. Malgré les intempéries, les ouvriers conscienceux s'activent sur le toit.
image image


CONSTRUCTION sur le Serre Bournel => Realisation d'une cuisine centrale

Travaux : la suite
Le parallélépipède rectangle est revêtu de son l'isolation autour de ses murs.

Travaux en cours (suite)
L'isolation est recouverte d'une couche protectrice en attendant la réalisation finale de la façade.
Dans le fond, on aperçoit le quartier Les Clavelas.
image image


CONSTRUCTION sur le Serre Bournel => Réalisation d'une cuisine centrale

Travaux : la fin
Certes, l'hiver, le bloc cuisine se découvre parmi les arbres. Cependant, le printemps venu, les feuillages font un écran visuel du côté du village.
Inauguration
Et voilà ! Les travaux sont terminés, la cuisine est opérationnelle : il est temps de se féliciter d'une telle réalisation. La cuisine accueille donc les grands élus pour une inauguration en bonne et due forme...
Vendredi 20 octobre 2011 On reconnaîtra ici, Mme la vice-présidente du conseil général, le sénateur Pierre B.R., le premier adjoint Christian A. de la commune Le Bersac, le conseiller général Michel R. et maire de Serres, l'ancien président du Conseil général Auguste T. et maire de Laragne...
image image