image
image
Accueil 2020 2019 2018 2017 2013 2011 2010 2009 2007
image

FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Arrivée à Orpierre

Dès l'arrivée dans l'agglomération, l'œil est attiré par les couleurs d'automne et les grandes falaises où se pratique l'escalade.
La foire aux fruits anciens a vu le jour en 2003. Depuis chaque année amène son lot de nouveautés, une perpétuelle montée en puissance, tant en ce qui concerne le nombre de stands, que celui des visiteurs et la qualité des produits exposés.

Prenez date : la foire a lieu le premier week-end de novembre...

FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - La place

image Dès l'arrivée sur le champ de foire, l’œil est attiré par les couleurs d'automne et les grandes falaises où se pratique l'escalade.
Depuis le temple jusqu'à la fontaine, il n'y a pas de coin qui ne soit occupé par un étal.
Les yeux, les papilles olfactives sont fortement sollicités !
image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Chanteurs

image
La tradition est respectée : le chanteur de rue (Jean) sans micro, fait retentir de sa voie de stentor, les belles chansons d'antan.

L'orgue de Barbarie (?) égrène ses douces mélopées tout au long de la journée ; c'est vraiment la belle époque... image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Beaux fruits

image
Dès l'arrivée sur le champ de foire, l’œil est attiré par les couleurs d'automne et les grandes falaises où se pratique l'escalade.
L'ancien temple abrite l'exposition des pommes et des poires, vieux fruits. C'est la partie forte de la foire. Quelques recettes de confitures sont expliquées ; il est possible de déterminer des fruits que vous ne connaissez pas.
Cette exposition est présentée par le comité d'animation de Charance.
image

Dans les étals, on retrouve aussi quelques fruits typiques d'autrefois. image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Pistoles et châtaignes

image

Les pistoles arrivent de Trescléoux, vallée voisine et parallèle. C'est une belle prune violacée. La peau est enlevée après un bain dans l'eau chaude, le noyau enlevé, un léger coup de marteau en bois trempé dans un vin blanc aromatisé et il n'y a plus qu'à déguster !
image Quelques châtaignes arrivent d'autres vallées voisines. Cuites sur le dessus du poêle lors des veillées, ou préparées en crême de marron, c'est toujours un régal...


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Miel et fleurs

image Il y a plusieurs étals qui proposent du miel. Du miel brassé (non chauffé), miel de lavande, des montagnes, aux mille fleurs, de la forêt, etc., il n'y a que l'embarras du choix.
Mais pour avoir du miel, il est nécessaire d'avoir des fleurs. Un étal nous en propose un certain nombre : il n'y a plus qu'à semer !
image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Fruitiers

image
C'est la coutume. De nombreux plants de divers poiriers, pommiers et tant d'autres sont proposés.
Il est vrai qu'«à la ssainte Catherine, tout bois prend racine». Il est donc temps de s'équiper !

Cette année, en particulier le pommier «la pointue de Trescléoux» est mis à l'honneur par un horticulteur passionné.
image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Jus de fruits

image
De nombreux produits «liquides» sont proposés.
Des jus de fruits ( il y a également un pressoir pour déguster le jus tout frais des pommes, poires, coings), et un distillateur de mirabelles qui de son alambic fait sortir une eau-de-vie de bon aloi à déguster sur place (et avec modération... ou avec quelqu'un d'autre !)
image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Autobus

image C'est une riche idée que de restaurer ce petit car ! Que de voyageurs il a dû transporter. Une association s'y emploie et recueille des fonds en vendant de superbes cartes postales...

Dès l'arrivée sur la place, on salive à la vue des tartes de toutes sortes.
image


FOIRE D'AUTOMNE 2009 : LES «VIEUX» FRUITS À ORPIERRE - Cultures

image
La culture alimentaire est proposée dans divers ouvrages de la Bibliothèque écologique qui tient son stand.

La culture physique a aussi sa place, puisque le long des falaises orpierroises il est possible de s'adonner aux joies de l'escalade.
image Vient de sortir cet excellent ouvrage «La Méouge à contre-courant» commis par Agnès Braisaz et Bruno Lagier. Belles images et beaux textes sont des plus ravissants...