image
image
Village Le Bersac, il est
La  linaire est haute de 10 cm maximum.
La tige est rampante. La plante est entièrement glabre. Les feuilles sont verticillées, généralement par 4, linéaires-oblongues ne dépassant pas 2 cm de long, glabres, glauques, un peu charnues. Les fleurs forment de courtes grappes terminales. La corolle est bleu violacé à palais safrané ou blanchâtre, parfois entièrement bleu violacé, longue de 8 à 15 mm non compris l'éperon ; celui-ci environ aussi long que le reste de la corolle. Les graines sont ailées.
linaire des Alpes linaire des Alpes En ce qui concerne cette sous-espèce linaire des Alpes :
La tige est couchée.
Les lobes de la lèvre supérieure sont aussi hauts ou deux fois plus hauts que larges.
L'éperon est aplati dessous.
Le palais de la corolle est parfois blanchâtre, surtout sur sols pauves en calcaire.
Les graines ont un diamètre de 1,2 à 2 mm.


(Linaria alpina subsp. alpina;
Scrophulariacées)

Linaire = nom féminin
(Flora Helvetica 2ème édition Haupt - N° 1761)

Images du 16/07/2012, vallée de Freissinières, sentier entre lac Palluel (2472m) et le hameau de Dormillouse, altitude 2000 à 2100 m environ.
linaire des Alpes
En ce qui concerne cette sous-espèce linaire des rochers :
La tige est ascendante dès la base. Lesfeuilles sont étroitement linéaires. Les fleurs sont en grappes plus laches. Les lobes de la lèvre supérieure sont 2 à 3 fois plus hauts que larges. L'éperon est cylindrique, grêle, non aplati dessous. Les graines ont un diamètre de 2,5 à 3 mm. Se trouve dans les éboulis calcaires.

(Linaria alpina subsp. petraea;
Scrophulariacées)

Linaire = nom féminin
(Flora Helvetica 2ème édition Haupt - N° 1762)

Cet exemplaire a été photographié le 13/08/2012 dans le parc naturel national Les Écrins à 2 200 m d'altitude.



Page 274