image
image
Village Le Bersac, il est
image image image Voici la sauge des près. Plante de 30 à 60 cm. La tige est glanduleuse dans le haut. Les feuilles basales sont ovales, en cour à la base, réticulées rugueuses, crénelées dentes à long pétiole. Les fleurs sont de pseudoverticilles espacés, pauciflores, à l'aisselle de petites bractées. La corolle est longue de 2 à 2,5 cm, bleu violacé, rarement rose, à lèvre supérieure haute, courbée en faucille, comprimée latéralement, la lèvre inférieure et trilobée ; le style est bleu, saillant à stigmate fourchu. Il y a deux étamines, les akènes sont ovoïdes, lisses.
Il existe aussi la sauge « officinale » ; elle était sacrée pour les Romains et au Moyen Âge elle passait pour panacée faisant merveille contre les fièvres, la toux, etc.

(Salvia pratensis ;
lamiacées)

Sauge = nom féminin
(Flora Helvetica Haupt 2e Edition - 1679)
Cliché du 3 juin.
Page 15