image
image
Village Le Bersac, il est
imageLe Bersac
site municipal


ACCUEIL LÉZARTS Sommaire 2018 Blancard Ateliers Ballaré_Majastre Madhu Hoogzaad Gadbois-Lame Samé Bourguignon Erard Nguyen Collectif Frédéricq Millon Gicquiaux Morlier Rodriguez Hautefeuille Rauchwarter

Les 21, 22, et 23 septembre 2018

Basu Madhu :
Peinture
75 Paris - basu.painter@gmail.com
Site : www.madhu-basu.com


C’est en 2013 que Madhu Basu fait entrer la feuille d’or dans son travail. Aux premières toiles entièrement couvertes de feuilles d’or succèdent sur la même toile les poteries de la série Magma et la feuille d’or. Première impression : l’étonnement. L’étonnement de l’oeil né du contraste entre l’opacité du noir et de la feuille d’or, mise en contact immédiat. Au premier regard, le tableau est un espace obscur entouré de lumière. Puis on retrouve les nuances de noir et de gris où la couche de pigment est par endroits si fine qu’elle laisse transparaître la trame de la toile. Et l’or vient toucher ici la toile presque brute et là le noir le plus profond où s’engloutit toute lumière. Là, le bord des feuilles d’or qu’il a fallu presser un peu plus fortement pour les fixer, mais pas trop car la feuille d’or par sa légèreté et sa fragilité tient plus de la feuille de papier à cigarette que du lingot, intensifie la luminosité de la limite. Le recours à la feuille d’or a été accompagné d’une transformation de la composition des poteries. Les dernières privilégient la verticalité, et même le risque de déséquilibre et pourtant, elles tiennent debout. L’or qui les entoure n’en ferait-il pas des icônes ?