image

image

image Contact Envoi d'un message au webmaster C'est moi !

 MÉTÉO BERSACOISE





Acaule :
Plante sans tige aérienne apparente ou à tige si courte que les feuilles semblent naître de la racine : Violette odorante, Gentiane acaule.
Accrescent :
Organe continuant à végéter et à s'accroître après la floraison : Calice du Physalis, de l'Androsace maxima. Styles de la Benoite.
Achaine, achène ou akène :
Fruit sec, indéhiscent, à 1 seule graine libre, c'est-à-dire n'adhérant pas au péricarpe Soleil, Laitue.
Aciculaire :
Feuilles linéaires, raides et aiguës comme des aiguilles : feuilles du Pin maritime.
Acicules :
Petits aiguillons délicats, ordinairement droit, qui recouvrent certains organes : Rosa gallica; Rosa pinpinellifolia.
Acide :
Qualifie un sol sans calcaire, siliceux (riche en quartz, micas...), mais aussi les sols riches en matières organiques (tourbes, terre de bruyères).
Acotylédones ou Cryptogames :
Végétaux sans cotylédons et se reproduisant par des spores : Fougères, Prêles, Lycopodes.<
Actinomorphe :
Caractérise les fleurs symétriques en tous points. On ne peut y définir un avant d'un arrière, ni une partie gauche d'une partie droite.
Acuminé :
Organe dont le sommet se termine brusquement en acumen , c'est-à-dire en pointe allongée et effilée : feuilles du Bouleau, du Tilleul.
Adhérent :
Organe attaché à un autre et faisant corps avec lui : ovaire et calice du Saxifraga granulata.
Adventice :
Plante qui vient d'un pays étranger, plus ou moins séloigné, et qui n'a pas été semée : le Zygophyllum Fabago, à Cette.
Adventives :
Racines qui prennent naissance directement sur la tige : Lierre, Fraisier, Violette odorante.
Agrégat :
Désigne un groupe d'espèces ou de sous-espèces très proches.
Aigrette :
Faisceau ou couronne de poils ou de soies terminant certains fruits : les akènes du Crepis albida.
Aigu :
Dont le sommet se rétrécit insensiblement en pointe : feuilles de l'Arenaria trinervia.
Aiguilles :
Feuilles des conifères.
Aiguillon :
Piquant naissant de l'écorce et se détachant sans déchirer le bois : Rosier.
Aile :
Membrane mince ou foliacée accompagnant certains organes : les carpelles du Thalictrum aquilegifolium, la silicule du Lepidium arvense; les deux sépales colorés du Polygala; les deux pétales latéraux des papilionacées ; les tiges du Génista sagittalis.
Ailé :
Pourvu d'une ou plusieurs ailes.
Ailes :
Les pétales latéraux dans une fleur de Fabacée.
Aisselle :
Désigne la région entre la feuille et la tige.
Alternes :
Feuilles (parfois bractées ou fleurs) insérées une à une à des hauteurs différentes sur la tige ou les rameux : tilleul.
Alvéolé :
Marqué de petites fossettes anguleuses nommées alvéoles réceptacle de plusieurs Composées ; fruit de la pimprenelle, agrandie).
Amplexicaule :
Feuille ou bractée à base élargie embrassant plus ou moins la tige ou le rameau : Pavot somnifère.
Anastomosées :
Nervures ramifiées, saillantes, se réunissant entre elles en réseau par leur sommet : bractée du Tilleul; calice du Silene inflata.
Ancipité :
Comprimé et à bords plus ou moins tranchants, comme un glaive à deux tranchants : tige du Poa compressa.
Androgyne :
Epi formé de fleurs mâles et de fleurs femelles groupées sur le même pédoncule : Carex vulpina.
Angiosperme :
Plante à ovules et graines renfermées dans un ovaire ou péricarpe : Pommier, Poirier, toutes les Dicotylédones et Monocotylédones.
Annuel :
Plante qui naît, se développe, se reproduit et meurt dans une même année végétative : Froment, Seigle, Sarrasin.
Anthèle :
Inflorescence proche de l'ombelle, dans laquelle les pédoncules des fleurs partent à peu prés d'un même point et sont de longueurs très différentes.
Anthère :
Partie terminale de l'étamine renfermant le pollen (voir fleur et étamines).
Anthèse :
Moment de la floraison d'une plante.
Anthode :
Synonyme de capitule : inflorescence des Composées.
Apétale :
Fleur dépourvue de pétales Frène.
Apex :
Partie terminale ou sommet d'un rameau ou d'une tige.
Aphylle :
Plante ou tige dépourvue de feuilles voir Aphyllanthes monspeliensis.
Apiculé :
Organe dont le sommet se rétrécit brusquement en pointe courte, aiguë, peu consistante ; silicule du Draba verna ; gousse de la lentille.
Apomixie :
Production de graines sans reproduction sexuée.
Appendice :
Partie accessoire à quelque organe : calice du campanula speciosa.
Appendiculé :
Muni d'appendices.
Appliqué :
Poil plus ou moins parallèle à la surface de laquelle il est inséré .
Apprimé :
Organe appliqué sur un autre, mais sans y adhérer : poils de la Renoncule bulbeuse et du Potentilla verna.
Arachnéen :
En forme d'araignée.
Aranéeux :
Poils mous, fins, entrecroisés comme les fils d'une toile d'araignée : Sempervivum arachnoideum; Cirsium eriophorum.
Arbre :
Végétal ligneux atteignant au moins 5 mètres de haut : Chêne, Orme, Peuplier, Pin.
Arbrisseau ou Arbuste :
Petit arbre de 1 à 5 mètres, à tige se ramifiant ordinairement dès la base : Fusain, Nerprun, Troëne, Genévrier.
Aréole :
Petite protubérance à la surface des cactées d'où émergent les aiguillons ou les soies.
Arête :
Pointe filiforme, raide, terminant un organe : épillet de seigle, d'Avoine ; carpelles de la Clématite.
Arhize :
Plante sans racines.
Arille :
Expansion du funicule enveloppant plus ou moins la graine Fusain.
Aristé :
Organe muni d'une arête.
Article :
Portion d'organe se séparant d'elle-même, à une certaine époque, du reste de l'organe en un point nommé articulation : silique du Raphanistrum.
Articulé :
Organe formé d'articles : silique articulée.
Ascendant :
Étalé à la base, puis redressé : tige du Potentilla aurea.
Ascidie :
Feuille transformée à son extrémité en un cornet ou urne.
Asexué :
Dépourvu de sexe.
Atténué :
Qui diminue insensiblement de largeur ou d'épaisseur, soit à la base, soit au sommet : feuilles de Silene.
Auriculé :
Muni à la base de 2 lobes ou oreillettes : feuilles caulinaires du Camelina sativa.
Avorté :
Organe arrêté dans son développement : silicules du Capsella gracilis (forme du C. Bursa- pastoris).
Axe :
Ligne passant par le centre d'un corps; pédoncule commun sur lequel sont fixés les fleurs, les fruits, les pédicelles, etc. : épi du seigle.
Axillaire :
Placé à l'aisselle d'une feuille, d'une bractée, d'un rameau : fleurs de la Cardiaque, du Lierre terrestre
Bacciforme :
Fruit en forme de baie.
Baie :
Fruit mou ou charnu, à graines éparses dans la pulpe : Raisin, Groseille, Busserole, Laurier, Asperge.
Balsamique :
Odeur analogue à celle du baume : Cistes.
Basale :
À la base de la plante.
Basilaire :
Situé à la base de la tige.
Bec :
Pointe terminale d'un fruit : Erodium, Adonis, Barbarea.
Bi :
Particule initiale ajoutant l'idée de deux au mot devant lequel elle est placée.
Bidenté :
à 2 dents : akènes du Bidens tripartita.
Bifide :
Fendu en 2 jusque vers le milieu de sa longueur : pétales du Silene inflata.
Biflore :
Qui porte 2 fleurs : pédoncule du Geranium columbinum.
Bifurqué :
Fendu en 2 branches partant du même point, comme une fourche à 2 dents : rameau du Spergula vulgaris.
Bilabié :
Divisé en 2 lèvres inégales, l'une supérieure, l'autre inférieure, et dont la gorge reste ouverte : calice et corolle de la Sauge et de la plupart des Labiées.
Bilobé :
Partagé en 2 lobes : silicule de la Biscutelle.
Biloculaire :
Partagé en 2 lobes par une cloison : fruit de la Lunaire et de la plupart des Crucifères.
Biotope :
Surface géographique caractérisée par une écologie particulière.
Bipartit :
Divisé profondément jusqu'au delà du milieu : calice des Ajoncs; pétales du Draba verna.
Bipennatifide :
Feuille d'abord pennatifide et dont les segments secondaires sont également pennatifides : Matricaire.
Bipennatiséqué :
Feuille d'abord pennatiséquée et dont les segments secondaires sont également pennatiséqués : Aspidium aculeatum, Oenanthe pimpinelloides.
Bipenné :
Feuille 2 fois pennée : Osmunda regalis, Rue fétide.
Bisannuel :
Plante qui ne fleurit et fructifie que la 2e année, puis meurt : Chou, Rave, Persil.
Bisérié :
Disposé sur 2 rangs : graines du Diplotaxis et de plusieurs Crucifères.
Bisexué :
Fleur possédant étamines et ovaire (hermaphrodite)
Biterné :
Feuille 2 fois ternée : Podagraire.
Bivalve :
Fruit s'ouvrant par deux valves : silicule de la Lunaire et fruit de la plupart des Crucifères et des Papilionacées.
Bourgeon :
Organe ovoïde, écailleux, placé à l'aisselle des feuilles ou à l'extrémité des rameaux : Poirier.
Bouture :
Multiplication végétative d'une plante à partir de simples morceaux de celle-ci.
Bractée :
Petite feuille accompagnant les pédoncules ou les fleurs, et différant des autres feuilles par sa forme ou sa couleur : Tilleul, Ornithogale.
Bractéiforme :
Qui a la forme d'une bractée : feuilles supérieures du Globularia vulgaris.
Bractéole :
Petite bractée accompagnant les pédicelles ou les fleurs : Violette, Muguet, Scille.
Bractéolé :
Muni de bractéoles ou de bractées.
Bulbe :
Souche courte et renflée ou bourgeon charnu, écailleux, plus ou moins souterrain : Lis, Ail, Oignon, Muscari.
Bulbiforme :
Renflé en forme de bulbe : souche de la Renoncule bulbeuse.
Bulbiles :
Petits bulbes accompagnant les fleurs ou les feuilles de certaines plantes : Ail des vignes.
Bulbilifère :
Qui porte des bulbiles.
Bulbille :
Petit bulbe apparaissant à la base du bulbe mère ou à l'aisselle d'une feuille ou d'une bractée.
Caduc :
Organe qui se détache et tombe de bonne heure : feuilles du Poirier ; sépales du Coquelicot.
Caïeux :
Petits bulbes qui naissent à l'aisselle des écailles des bulbes : Ail cultivé, Ail rose.
Calathide :
Synonyme de capitule.
Calcicoles :
Plantes qui tolèrent les sols riches en calcaire et s'y développent parfaitement.
Calcifuges :
Plantes qui poussent dans des sols acides et ne tolérent pas le calcaire (sauf si c'est un calcaire magnésien = dolomie).
Calice :
Enveloppe extérieure de la fleur, formée de sépales libres ou soudés : Renoncule, Primevère.
Caliciflores :
Plantes dont les étamines sont insérées sur le calice : Rose, Potentille, Benoîte.
Calicinal :
Du calice, qui appartient au calice.
Calicule :
Petit calice accessoire, placé à l'extérieur et formé de folioles ou d'écailles : Mauve, Potentille, Oeilllet.
Caliculé :
Muni d'un calicule.
Calleux :
Qui a des callosités, des renflements arides.
Callosité :
Renflements arides et raboteux qui se développent sur certains organes : Rumex conglomeratus.
Campanulé :
En forme de cloche : fleur des Campanules.
Canaliculé :
Creusé d'un petit sillon en forme de canal : feuilles de l'Oillet, de la carotte.
Cannelé :
Muni de côtes longitudinales régulières, séparées par des sillons : tige de la Berce.
Capillaire :
Très grêle, fin et délié comme un cheveu : feuilles de l'Asperge, des Renoncules aquatiques.
Capité :
En tête arrondie : stigmate du Chèvrefeuille.
Capitule, Anthode, Calathide :
Inflorescence à fleurs sessiles ou subsessiles et serrées en tête sur un réceptacle commun, simulant une seule fleur : toutes les Composées.
Capsule :
Fruit sec, déhiscent ou non, contenant ordinairement plusieurs graines : Pavot,Réséda.
Carène :
Saillie longitudinale du dos de certains organes, rappelant par sa forme la carène d'un bateau : glumes du Phalaris; sépales de la Crucianelle, réunion des 2 pétales inférieurs des Papilionacées.
Caréné :
Muni d'une carène.
Caroncule, Strophiole :
Épaississement charnu et peu étendu de certaines graines Moehringia, Luzula Forsteri (agrandie) et Luzula pisola, Violettes (agrandie).
Carpelle :
Fruit rudimentaire ou partie d'un fruit multiple fruit des Renoncules (agrandie).
Carpophore, Gynophore, Thécaphore :
Petit support de certaines capsules : Silene nemoralis.
Cartilagineux :
Qui a la consistance et la couleur d'un cartilage : bord de divers Saxifrages.
Caryopse :
Fruit, sec indéhiscent, à graine unique soudée avec le péricarpe : Froment,Seigle, Maïs, Riz.
Caulescent :
Plante pourvue d'une tige apparente, par opposition à acaule : Violette des bois.
Caulinaire :
Qui tient à la tige : feuilles de la Violette des bois.
Cespiteux :
Plante offrant à sa base des touffes compactes : plusieurs Graminées et Saxifrages.
Chagriné :
Couvert de petites granulations, comme la peau de chagrin : graines de plusieurs Arenaria.
Chaton :
Fleurs sessiles à l'aisselle d'une écaille et formant par leur réunion un épi qui se détache et tombe tout d'une pièce Chène, Noyer, Noisetier.
Chaume :
Tige souvent creuse, munie de noeuds d'où partent des feuilles linéaires engainantes : toutes les Graminées.
Cilié :
Bordé de cils.
Cils :
Petits poils disposés sur un rang comme ceux des paupières feuilles des Drosera et du Draba aizoides.
Cladode :
Tige ou rameau ayant la forme d'une feuille (cas du Ruscus).
Claviforme :
En forme de massue : capsule du Papaver dubium, calice fructifère du Silene Armeria.
Cloison :
Lame membraneuse partageant le fruit en 2 ou plusieurs loges qui renferment les graines : la Lunaire et toutes les Crucifères à fruit déhiscent, les Pavots.
Collet :
Partie de la plante comprise entre la tige et les racines ; la plupart du temps cette partie se situe au niveau du sol.
Coloré :
Qui a une couleur autre que la verte, par opposition à herbacé.
Commissure :
Lligne ou surface d'union de deux organes, par exemple des méricarpes des Ombellifères.
Composées :
Feuilles plus ou moins divisées en feuilles secondaires ou folioles : Rose; capitules formés de plusieurs petites fleurs étroitement groupées dans un involucre commun : Marguerite, Arnica et toutes les Composées (voir illustration).
Concave :
Dont la surface est creuse.
Concolore :
D'une même couleur, par opposition à discolore.
Cône :
Fruit composé, formé d'un axe et de nombreuses écailles, à la base desquelles sont les graines : Pin, Vergne, Houblon.
Confluents :
Organes se prolongeant inférieurement et se liant les uns au autres sans interruption : lobes du Polypode commun.
Connectif :
Petit corps unissant les 2 loges des anthères et se prolongeant parfois au delà de leur sommet Salvia officinalis, Salvia glutinosa.
Connées :
Feuilles opposées et soudées par la base : Chèvrefeuille, Chloreperfolié.
Connivents :
Organes se rapprochant par le sommet sans se souder : ombelle de la Carotte; fleur d'orchis morio.
Contigu :
Qui se touche.
Coques :
Parties d'une capsule à plusieurs loges se séparant avec élasticité et emportant leurs graines Euphorbia Characias.
Cordé, Cordiforme :
En forme de coeur, l'échancrure en bas : feuilles de la Ficaire, de la Violette.
Cordiforme :
En forme de coeur.
Coriace :
Tenace, flexible et plus ou moins épais comme le cuir : feuilles du Buis, du Laurier-rose.
Cornus :
Organe de stockage souterrain constitué d'une tige ou une base de tige renflée, généralement annuel, le nouveau cormus émergeant au-dessus de l'ancien.
Corolle :
Deuxième enveloppe de la fleur, située entre le calice et les étamines, à divisions libres ou soudées : Ficaire, Primevère.
Corolliflore :
Plante dont les étamines sont insérées sur la corolle : Chèvrefeuille.
Coronule :
Petite couronne d'appendices libres ou soudés dans certaines corolles : Narcisse, Jonquille;
Corymbe :
Inflorescence dans laquelle les axes secondaires partent de points différents et arrivent à peu prés à la même hauteur :Millefeuille.
Cotonneux :
à poils blanchâtres, longs, doux au toucher : Anémone Pulsatile.
Cotylédon :
Nom donné à la première ou aux deux premières feuilles sortant de la graine (voir Dicotylédone et Monocotylédone).
Coussin, coussinet :
Touffe plus ou moins dense de petites plantes de la même espèce. Forme caractéristique de nombreuses espèces vivant à grande altitude .
Crénelé :
Bordé de crénelures, c'est à-dire de dents obtuses ou arrondies : feuilles de la Violette, du Lierre terrestre.
Crustacé :
Caractérise les feuilles incrustées de calcaire.
Cryptogames :
Plantes sans fleurs dont les organes reproducteurs sont peu visibles.
Cultivar :
Variété de plante obtenue en culture.
Cunéiforme :
En forme de coin ou de triangle renversé : feuilles du Saxifraga cuneata ; silicule de la Bourse-à- pasteur.
Cupule :
Involucre écailleux, foliacé ou épineux, en forme de petite coupe, qui enveloppe plus ou moins certains fruits : gland du Chêne.
Cuspidé :
Insensiblement atténué en pointe aiguë et raide : dents des feuilles du Châtaignier.
Cyatlie :
Inflorescence caractéristique des euphorbes (Euphorbia), composée d'un involucre cupuliforme entourant un pistiI unique et plusieurs fleurs mâles à une étamine; les fleurs sont parfois bisexuées
Cylindrace :
Approchant de la forme cylindrique.
Cyme :
Groupe de fleurs sur pédoncules rameux partant du même point et arrivant à une même hauteur : Alsine tenuifolia, Joubarbe.
Décombant :
Qui ne peut se soutenir et se laisse tomber en bas et en dehors : Rosa arvensis, Lotus decumbens
Décurrent :
Feuilles dont le limbe se prolonge inférieurement en aile foliacée sur la tige et les rameaux : Bouillon-blanc.
Déhiscents :
Fruits ou anthères qui s'ouvrent naturellement à la maturité pour laisser tomber les graines ou le pollen : capsule épineuse du Marronnier d'Inde.
Deltoïde :
En forme de delta ou de triangle : feuilles du Bouleau ; périanthe de l'Atriplex hastata.
Demi-fleuron :
Fleurette de fleur composéé, déjetéé en languette plane et uni latérale : les Hieracium et toutes les semi-floculeuses.
Denté :
Bordé de dents, c'est à dire de petites échancrures triangulaires égales ou inégales : feuilles de l'Ortie dioïque.
Dentelé, Denticulé :
Bordé de dents fines ou superficielles, appelées dentelures ou denticules : feuilles du Neprun.
Denticulé :
Bordé de dents fines ou superficielles.
Déprimé :
Comprimé verticalement fruit de la Cynoglosse.
Diadelphes :
Etamines soudées par leur filet en deux faisceaux égaux ou inégaux : Polygala ; Pois.
Dialypétales :
Synonyme de Polypétale.
Diaphane :
Transparent
Dichotome :
Tige, rameaux, panicule une ou plusieurs fois bifurqués : Radiola linoides, Valerianella olitoria.
Diclines :
Fleurs auxquelles il manque des étamines ou le pistil, c'est à dire dioïques ou monoïques.
Dicotylédone :
Plante ayant 2 cotylédons opposés : la Fève et tout l'embranchement des Dicotylédones.
Didyme :
Formé de 2 parties globuleuses, soudées entre elles et également saillantes : fruit du Bifora radians, du Lonicera xylosteum et des Galium.
Didynames :
Etamines au nombre de 4, dont 2 plus longues : Digitale, Sauge, Brunelle et toutes les Labiées.
Diffus :
Etalé horizontalement, lâchement et sans ordre.
Digité :
Feuilles ou bractées dont les folioles, partant d'un même point, sont disposées au sommet du pétiole comme les doigts de la main étalée : Dentaire digitée, Lupin.
Dioïque :
Plante dont les fleurs à étamines et les fleurs à pistil sont sur 2 pieds différents : Chanvre, Salix cinerea, chatons mâles et femelles au milieu une fleur isolée de chaque.
Discoïde :
Organe ayant une forme ronde et applatie : gousse du Medicago disciformis.
Discolore :
Offrant deux surfaces colorées différemment : feuilles des Ronces discolores.
Disperme :
Ffruit qui a deux graines : gousse de la lentille.
Disque :
Organe glanduleux surmontant le réceptacle de quelques fleurs Lierre, Erable ; partie centrale du capitule des Radiées couverte par des fleurons (voir Radiées).
Distiques :
Organes disposés sur un axe commun, sur 2 rangs opposés et situés dans un même plan : feuilles du Cephalanthera ensifolia, de l'IF ; épillets de l'Ivraie.
Dition :
Ensemble du territoire couvert par une étude naturaliste.
Divariqué :
Ecarté à angle très obtus, presque à angle droit et en tous sens : Peucedanum Oreoselinum, Galium divaricatum.
Divergents :
Qui s'écartent à partir d'un point de départ commun.
Division :
Nom donné aux éléments de la corolle ou du calice .
Dolomie :
Roche calcaire en poudre entrant dans la composition du milieu de culture de certaines plantes.
Drageon :
Rameau naissant de bourgeons situés sur les racines.
Drageonnant :
Qui se multiplie au moyen de drageons .
Drupacé :
Fruit ayant à peu près la consistance d'une drupe : Térébinthe.
Drupe :
Fruit charnu succulent, indéhiscent, renfermant un noyau à une seule graine : Cerise, Prune, Pruneau, Abricot, Pèche.
Drupéole :
Petite drupe : fruit de la Ronce.
Ecailles :
Petites lames minces et coriaces, parfois charnues, qui accompagnent ou protègent certains organes Lathraea squamaria, Aspidium aculeatum.
Échancré, Emarginé :
Qui présente une échancrure ou entaille peu profonde : Silicule des Iberis, des Lepidium.
Ellipsoïde :
En forme de masse arrondie a extrémité obtuse et dont l'axe longitudinal est une fois et demie ou deux fois plus long que l'axe transversal.
Elliptique :
En forme d'ellipse ou courbe régulière plus longue que large et rétrécie du milieu vers les 2 bouts : feuilles du Muguet, du Sceau - de - Salomon.
Emarginé :
Qui présente une échancrure.
Embrassant :
Se dit d'une feuille sessile dont la base entoure plus ou moins la tige ou un rameau.
Emétique :
Qui fait vomir.
Endémique :
Qualifie une plante native d'une région déterminée et que l'on ne trouve pas ailleurs en site naturel.
Engaînant :
Formant une gaine, c'est - à - dire un étui ou long anneau autour d'un autre organe : feuilles de la Brise et toutes les Graminées.
Ensiforme :
En forme de lame d'épée : feuilles de L'Iris ; bec de la silique de Sinapsis alba.
Entière :
Feuille dont les bords ne sont pas découpés .
Entre-noud :
Intervalle entre deux noeuds c'est-à-dire entre deux points d'insertion de feuilles sur une tige.
Épars :
Disposé sans aucun ordre : feuilles du Lin, de la Linaire, du Lycopodium clavatum.
Éperon :
Prolongement tubuleux du calice ou de la corolle au dessous de la fleur : Ancolie, Pied - d' Alouette, Linaire.
Éperonné :
Offrant un ou plusieurs éperons.
Epi :
Sorte de grappe dont les fleurs sont sessiles ou subsessiles sur un axe simple : Froment, Seigle, Crucianelle.
EPI calice :
Synonyme de calicule.
Épigé :
Placé à la surface et se montrant hors du sol : souche du Plantago carinata.
Épigyne :
Inséré au dessus du pistil : étamines des Corolliflores.
Épillet :
Petit épi formé par une ou plusieurs fleurs, portant à la base une ou deux glumes : Brize ; Brome, Ivraie, et toutes les Graminées.
Épine :
Pointe droite et aiguë, faisant corps avec la tige, las rameaux ou un autre organe, et ne pouvant en être détachée sans déchirer les fibres : Prunelier, Aubépine, Groseiller épineux.
Epiphyte :
Plante vivant sur un autre végétal (arbre en général) sans en être le parasite.
Érodé :
à bords irrégulièrement dentés et comme rongés : feuilles de la Laitue vireuse.
Espèce :
Ensemble d'individus interféconds étroitement apparentés par leurs caractères.
Étalé :
Disposé plus ou moins perpendiculairement par rapport à la tige . Tige étalée = tige couchée .
Étamines :
Organes mâles de la fleur, situés entre le corolle et le pistil, et composés du filet et de l'anthère (voir illustration).
Etendard :
Pétale supérieur, ordinairement plus grand, de la corolle des Papilionacées.
Exsert, Saillant :
Qui fait saillie en dehors, par opposition à inclus : étamines de l'Allium sphaerocephalum, style du Thlaspi alpestre.
Extra-axillaire :
Qui paraît situé en dehors de l'aisselle de la feuille : vrille et pédoncule de Bryone, fleurs du Lin extra-axillaire.
Extrorses :
Anthères qui s'ouvrent vers le dehors de la fleur : Hellebore, Anémone (voir introrse).
Facies :
Aspect général et port d'une plante à première vue.
Falciforme :
En forme de faux ou de faucille : carpelles du Ceratocephalus falcatus ; gousses de la Trigonelle de Montpellier.
Famille :
Classement systématique qui regroupe les espèces ayant des caractères morphologiques communs. Les plantes carnivores ne constituent pas une famille mais un groupe de plantes aux adaptations similaires.
Fasciculé :
Réuni en faisceau, en assemblage d'organes rapprochés en long : fleurs du Cerisier, feuilles du Berberis.
Fastigiés :
Rameaux rapprochés et dressés : Pastel.
Feuille :
Organe des plantes, le plus souvent de couleur verte, composé du limbe et du pétiole : feuille du Tilleul.
Fibreuse :
Racine formée de filaments simples ou peu rameux : nombreuses Renoncules et Graminées : racine d'Eragrostis Barreliers.
Fide :
Terme toujours accompagné d'un préfixe, indiquant qu'un organe, plus étroit qu'un lobe, est fendu jusque vers son milieu (voir palmatifide et pennatifide).
Filet :
Partie inférieure de l'étamine qui supporte l'anthère (voir étamine).
Filiforme :
Fin et allongé comme un fil : feuilles du Ranunculus fluitans.
Fimbrié :
à bord découpé comme une frange : pétales du Dianthus superbus.
Fistuleux :
Cylindrique et creux en dedans, comme une flûte : tige de la Ciguë ; chaume des Graminées.
Fleur :
Appareil de la fructification composé, lorsque la fleur est complète, du calice, de la corolle, des étamines et du pistil : Tilleul.
Fleuron :
Fleurette tubuleuse, régulière, ordinairement à 5 dents : Bluet, Chardons et Centaurées.
Flexueux :
Plié ou courbé plusieurs fois en zigzag : axe de l'épi de l'Ivraie.
Floconneux :
Qqui porte des flocons de poils : Bouillon-blanc, Scorzonère.
Flosculeux :
Fleur composée formée uniquement de fleurons.
Foliacé :
Qui à l'apparence d'une feuille : involucre de l'Anémone des bois ; stipules du Pois.
Foliole :
Division d'une feuille composée, d'un involucre ou d'un périanthe : feuille du Rosier.
Follicule :
Sorte de capsule s'ouvrant par une seule suture longitudinale, où sont attachées les graines : Héllébore, Pied d'Alouette, Ancolie.
Forme :
Type en général clairsemé souvent sporadique apparaissant dans les populations d'une espèce présentant un seul caractère déviant.
Fossette :
Petite cavité : graines de l'Euphorbia segetalis.
Fronde :
Feuille des Fougères portant les fructifications sur la face inférieure : Scolopendre.
Fructifère :
Qui porte le fruit : calice fructifère.
Fruit :
Les graines et les structures qui l'accompagnent; il peut être sec ou charnu
Frutescent :
Qui a la consistance d'un arbrisseau ; Rue fétide.
Funicule :
Cordon ombilical ou filet rattachant l'ovule au placenta : gousse du Robinier.
Fusiforme :
En forme de fuseau, c'est à dire renflé au milieu et atténué aux 2 bouts : hampe de l'Oignon ; capsule et graines du Narthecium ossifragum.
Gaîne :
Base de certaines feuilles, bractées ou involucres se prolongeant sur la tige et l'entourant complètement : Armeria, Graminées ; Prèles.
Gamosépale, Gamopétale :
Synonymes de monosépale, monopétale.
Garide :
Formation végétale d'Europe centrale et occidentale rappelant les garrigues du Midi, prairies sèches sur rochers ou taillis clairsemés de chênes sessiles ou de chênes pubescents.
Garrigue :
Prairie sèche de xérophytes ou formation de buissons bas en Méditerranée. Les garrigues recouvrent en générai des sols calcaires.
Gazonnant :
Qui recouvre le sol comme un gazon épais .
Géminés :
Organes disposés 2 à 2 sans être opposés : feuilles du Pin, fleurs de la Vesce cultivée.
Géniculé, Genouillé :
Plié brusquement, en faisant un angle, en forme de genou : arêtes de l'Avoine, tige de l'Alopecurus geniculatus.
Genre :
Unité de classification groupant un certain nombre d'espèces ayant des caractères communs subordonnée à la famille.
Gibbeux :
Muni d'une ou plusieurs gibbosités.
Gibbosités :
Bosse qui accompagne certains organes : sépales de plusieurs Crucifères.
Glabre :
Dépourvu de poils : Buis, Chou, Persil.
Glabrescent :
Presque glabre : Cresson.
Glande :
Organe ordinairement vésiculeux sécrétant des liquides de nature variée : Rosa rubiginosa, gousse de l'Adénocarpe, avec détail fortement agandi).
Glanduleux :
Muni de glandes.
Glaucescent :
Presque glauque : Fumeterre.
Glauque :
D'un vert bleuâtre ou bleu de mer : Chou.
Glomérule :
Groupe de fleurs subsessiles réunies en têtes serrées : Trifolium glomeratum, Cuscute.
Glumacé :
De la nature écailleuse des glumes : Scirpus palustris et les autres Cypéracées.
Glume :
Bractée qui entoure la base des épillets dans les Graminées : Bromus squarrosus.
Glumelle :
Bractée qui forme l'enveloppe extérieure de chaque fleur de l'épillet : Graminées Bromus squarrosus.
Glutineux :
Gluant et visqueux Vergne.
Gorge :
Entrée du tube du calice monosépale ou de la corolle monosépale : Sauge.
Gousse :
Fruit sec, à 1 seule loge, le plus souvent s'ouvrant en 2 valves, dont chacune porte une rangée de graines : Haricot, Pois, Genêt.
Graminiforme, Graminoïde :
Linéaire, étroit, à nervures parallèles, semblable à une feuille de Graminées : feuilles du Ranunculus gramineus.
Granuleux :
Qui porte des tubercules en forme de petits grains : souche du Saxifraga granulata.
Grappe :
Inflorescence formée d'un axe primaire allongé, portant des axes secondaires ou rameaux terminés chacun par une fleur : Cytisus Laburnum.
Grêle :
Mince et fluet : Alsine tenuifolia.
Grimpant :
Qui ne peut s'élever qu'à l'aide d'un appui auquel il se fixe soit par des vrilles, soit par des racines Lierre, Bryone, Pois.
Gymnosperme :
Plante à ovules et graines nues, non renfermées dans un ovaire ou péricarpe : Pin, Sapin, Cyprès et toutes les Conifères.
Gynophore :
Synonyme de Carpophore.
Gynostème :
Sorte de colonne de la fleur des Orchidées, formée par le style et les étamines soudés ensemble : Ophrys apifera et autres Orchidées.
Habitat :
Localité ou région où se rencontre une plante.
Hampe :
Pédoncule nu, partant de la souche et portant une ou plusieurs fleurs : Primevère.
Hasté :
En forme de fer de hallebarde, muni à la base de 2 lobes étalés horizontalement : Rumex Acetosella, Atriplex hastata.
Herbacé :
Vert ou ayant la consistance molle de l' herbe, par opposition à coloré ou ligneux.
Hérissé :
Garni de poils droits et un peu raides : Lepidium hirtum.
Hermaphrodite :
Fleur pourvue d'étamines et de pistils : la Renoncule et la plupart des plantes vasculaires.
Hétéracanthe :
Tige ou rameau hérissé d'aiguillons dissemblables, d'aiguillons et d'acicules : Rosa pimpinellifolia.
Hétérophylle :
Ayant des feuilles de différentes formes Ranunculus aquatilis.
Hibernacle :
Bourgeon de certaines plantes se formant pour résister aux rigueurs de l'hiver et en vue du renouvellement de la plante au printemps. Synonyme: turion.
Hile :
Cicatrice laissée par le funicule sur la graine : Pois.
Hispide :
Garni de poils longs, raides et presque piquants Bourrache, Vipérine et la plupart des Borraginées.
Hispidule :
Un peu hispide : Myosotis.
Homophylle :
à feuilles toutes semblables, par opposition à hétérophylle : Ranunculus fluitans.
Hormone :
Substance produite par les plantes qui déclenche le développement de leurs organes. Des hormones de synthèse ont été mises au point afin de faciliter la reprise des boutures des végétaux.
Hybride :
Plante provenant d'une espèce dont la graine a été fécondée par une autre espèce presque toujours du même genre Primula variabilis = P. vulgaris x officinalis. Toujours désigné par le signe x.
Hypocratériforme :
En forme de soucoupe, à tube étroit et long, terminé par un limbe brusquement évasé : Pervenche ; Laurier-rose.
Hypogé :
Qui se développe sous terre : souche du Plantago serpentina.
Hypogyne :
Inséré au-dessous de l'ovaire : étamines de la Renoncule et de toutes les Thalamiflores.
Imbriqué
Qui a des parties se recouvrant à moitié comme les tuiles d'un toit : feuilles du Thuya, Juniperus phoenicea, Lycopodium.
Imparipenné :
Feuille composée-pennée, terminée par une foliole impaire : Frêne, Noyer, Térébinthe.
Incisé :
Offrant des découpures profondes et inégales : feuilles du Lamnium incisum.
Inclus :
Renfermé, qui ne dépasse pas les bords de l'organe qui l'enveloppe, par opposition à exsert : étamines de la Primevère ; style du Thlaspi perfoliatum.
Indéhiscent :
Fruit ne s'ouvrant pas naturellement à maturité : silicule du Pastel.
Inerme :
Dépourvu d'épines ou aiguillons, par opposition à épineux ou aiguillonné : rameaux de la Rose des Alpes.
Infère :
Ovaire placé au-dessous du calice et des autres parties de la fleur : Epilobe, Campanule.
Inflorescence :
Disposition des fleurs sur une même plante : Capitule, Chaton, Corymbe, Cyme, Epi, Grappe, Ombelle, Spadice, Thyrse (voir ces types d'inflorescences).
Infundibuliforme :
Qui a la forme d'un entonnoir : corolle de la Primevère ; du Jasmin jaune.
Insectivore :
Qui capture des insectes et en absorbe les matières nutritives. Plante carnivore.
Intergénérique :
Caractérise un hybride résultant du croisement de deux genres différents.
Introduite :
Se dit d'une espèce non originaire de l'endroit considéré et provenant visiblement d'une autre région.
Introrse :
Anthère dont la suture s'ouvre vers le centre de la fleur : Pivoine, Campanule. Par opposition à extrorse.
Involucelle :
Petite collerette de bractées à la base d'une ombellule ; un grand nombre d'Ombellifère : Orlaya grandiflora.
Involucre :
Réunion de bractées, verticillées ou imbriquées, insérées à la base d'une ombelle, d'un involucre ou de toute autre inflorescence Centaurea Jacea.
Irrégulier :
Organe dont les parties ne sont pas égales et symétriques : fleur de l'Aconit, de la Violette.
Labelle, Tablier :
Division intérieure en forme de lèvre ou de tablier, souvent pendante et éperonnée, de la Fleur des Orchidées Orchis bifolia et purpurea.
Labié :
Calice ou corolle dont le limbe forme 2 lèvres ou une seule et dont la gorge reste ouverte (voir bilabié et unilabié).
Lacinié :
Découpé en lanières étroites et inégales: pétales du Réséda, du Dianthus monspessulanus.
Lactescent :
D'un blanc laiteux. Laiteux à suc blanc comme le lait : Coquelicot, Euphorbes.
Lancéolé :
En forme de fer de lance, atténué aux deux bouts, plus longuement au sommet : feuilles du Laurier, du Polygone.
Lanière :
Segment étroit et allongé feuilles du Ranunculus fluitans.
Latex :
Suc laiteux, en général blanc, parfois jaune (chélidoine) qui s'écoule d'un organe quand on le brise.
Lenticelle :
Petites fentes servant aux échanges dc gaz, qu'on rencontre sur les écorces des arbres ou arbustes (ex. sureau).
Lenticulaire :
En forme de lentille, convexe sur les deux faces et à bords amincis : Lentille.
Lèvre :
Un pétale ou des pétales (parfois les sépales) formant un organe distinct nettement séparé des autres pétales ou sépales, où se posent les insectes butineurs. Les fleurs bilabiées ont une lèvre supérieure, formant un casque, et une lèvre inférieure.
Libre :
Organe non soudé avec un autre : ovaire des Renonculacées.
Ligule :
Petite membrane située au sommet de la gaine des Graminées et embrassant le chaume : Brize.
Ligulée :
Chez les Astéracées, petite fleur possédant une ligule et située à la périphérie du capitule ou partout sur celui-ci .
Limbe :
Partie élargie d'une feuille ou d'un pétale.
Linéaire :
Allongé, plan et presque également étroit dans toute sa longueur : feuilles de l'Oeillet , du Lin et de toutes les Graminées.
Lisse :
N'offrant aucune aspérité.
Lithophytes :
Végétaux capables de croître en milieux rocheux ou rocailleux.
Lobe :
Divisions arrondies d'un organe ; en parlant d'une feuille : divisions larges, séparées par des échancrures arrondies et n'allant pas jusqu'à la nervure médiane : feuilles radiale et caulinaire d'un Erodium, montrant des lobes.
Lobé :
Qui offre plusieurs lobes : un grand nombre de feuilles.
Lobule :
Petit lobe, lobe secondaire étant au principal ce que celui-ci est à la feuille entière : feuilles des Thalictrum.
Loge :
Cavité intérieure d'un fruit ou d'une anthère : capsule du Réséda vue horizontalement et verticalement.
Lyrée :
Feuille pennatifide ou pennatiséquée, terminée par un lobe élargi et arrondi bien plus grand que les autres : Barbarea, Lampsana.
Marcescent :
Se desséchant et se flétrissant sur place sans tomber : feuilles du Chêne ; corolles du Trèfle, des Campanules, des Orchidées.
Marcottage :
Mode de multiplication végétative naturel ou artificiel. Opération consistant à enterrer un rameau sur lequel se développeront des racines secondaires.
Marginal :
De la marge, du bord : côtes marginales du fruit des Ombellifères.
Marginé :
Entouréd'un rebord: fruit du Tordulium apulum ; feuilles de plusieurs Primevères et Saxifrages.
Membraneux :
Souple, mince et transparent comme une membrane : cloison de la silicule de la Lunaire.
Méricarpes :
Les 2 carpelles monospermes qui constituent le fruit des Ombellifères : Carotte, Persil, Cerfeuil.
Mérithalles ou Entre-noeuds :
Intervalles nus, compris entre 2 noeuds d'une tige : Prêle.
Mésophile :
Se dit d'un groupement végétal adapté à des conditions moyennes d'humidité (ex. prairie mésophile).
Mésophyte :
Plante qui affectionne les endroits ni trop secs ni très humides.
Métamorphique :
Se dit de roches résultant de la transformation par la chaleur et la pression de roches sédimentaires ou endogènes préexistantes.
Monadelphes :
Etamines soudées par les filets en un seul faisceau : Mauve et Guimauve.
Moniliforme :
Présentant des articles renflés et des étranglements en forme de chapelet : souche de l'Avena precatoria.
Monocéphales :
Qui ne porte qu'un capitule : tige du Pissenlit, du Serratula nudicaulis.
Monochlamydée :
Plante n'ayant qu'une seule enveloppe florale, verte ou colorée : Epinard, Daphne, Aristoloche et toute la classe des Monochlamydées.
Monocotylédone :
à un seul Cotylédon : le Blé et toutes les Monocotylédones.
Monogyne :
à un seul pistil : Crataegus monogyna.
Monoïque :
Plante dont les fleurs à étamines et les fleurs à pistil sont distinctes, mais portées sur le même pied : Noisetier, Chêne, de nombreux Carex (illustration).
Monopétales ou Gamopétales :
Corolle dont les divisions sont plus ou moins soudées entre elles : Primevère, Bourrache.
Monosépale ou Gamosépale :
Calice dont les divisions sont plus ou moins soudées entre elles : Silène enflée, Primevère.
Monosperme :
Fruit à 1 seule graine : silicule du Neslia.
Mucilage :
Production végétale liquide à base de glucides.
Mucroné :
Brusquement terminé en pointe courte et raide appelée mucron calicule de l'Oeillet, involucre du Buplèvre aristé.
Mucronulé :
Terminé en pointe ou mucron peu saillant : feuilles et involucres de plusieurs Euphorbes. :
Multicaule :
Souche ou racine produisant plusieurs tiges.
Multifide :
Très découpé, divisé en lanières nombreuses : feuilles des Renoncules aquatiques, de la Nigelle, du Senecio adonidifolius.
Multiflore :
Portant un grand nombre de fleurs.
Multiloculaire :
Offrant de nombreuses loges : capsules du Lin.
Multipartit :
Offrant des partitions nombreuses : feuilles du Ranunculus bulbosus et Chardons.
Muriqué :
Muni de pointes courtes et robustes : carpelle du Ranunculus muricatus.
Mutique :
Dépourvu d'arête ou de pointe distincte, par opposition à mucroné ou aristé.
Mycorhize :
Association complexe entre les racines d'une plante et un champignon, bénéficiant généralement aux deux végétaux.
Napiforme :
En forme de Navet.
Native :
Se dit d'une espèce poussant naturellement dans une région.
Naturalisé :
Végétal qui s'est propagé de lui-même dans un pays et y vit comme les plantes indigènes : Erigeron canadense.
Nectaire :
Organe glanduleux de certaines fleurs sécrétant un liquide sucré nommé nectar : Renoncule, Fritillaire.
Nectarifère :
Muni d'un ou plusieurs nectaires.
Nervation :
Disposition des nervures dans une feuille : nervation pennée, palmée, etc.
Nervé :
Pourvu de nervures saillantes.
Nervure :
Prolongement et ramification du pétiole ou du pédoncule dans le limbe formant la charpente des feuilles, des sépales, des siliques ou silicules, etc. Nervure médiane : celle qui prolonge le pétiole et partage la feuille en deux parties.
Nitrophile :
Plante vivant dans un terrain riche en nitrates (ex. ortie).
Noeud :
Point d'insertion d'une feuille sur une tige renflée et comme articulée en cet endroit : toutes les Graminée.
Noueux :
Garni de distance en distance de noeuds ou renflements : souche du Phalaris nodosa.
Noyau :
Boite dure et osseuse qui enveloppe la graine de certains fruits : Cerisier, Prunier, Térébinthe.
Nu :
Organe privé des appendices ou des enveloppes qui l'accompagnent ordinairement : tige nue, c'est-à-dire sans feuilles.
Nucule :
Akène à paroi dure (ex. noisette).
Obconique :
En forme de cône renversé : fruit de l'aigremoine.
Obcordé :
En coeur renversé, l'échancrure en haut : folioles de l'Oxalis stricta.
Oblong :
Bien plus long que large et arrondi aux deux bouts : feuilles du Troëne, de l'Epurge.
Obovale :
En ovale dont la plus grande largeur est en haut feuilles de Samolus, de la Busserole.
Obtus :
à sommet arrondi, non aigu : feuilles de l'Amélanchier, de la Busserole, sépales de la Violette odorante.
Ochrea :
Petite gaîne de la base du pétiole des Polygonées et des pédicelles de certains Carex : Polygonum maritimum et Persicaria.
Oligosperme :
à graines peu nombreuses.
Ombeliqué :
Offrant au centre une dépression nommée ombilic : Umbilicus, Pomme, Poire, fruit de l'Aubépine.
Ombelle :
Inflorescence dont les rameaux partant du même point s'élèvent à la même hauteur, en divergeant comme les rayons d'un parasol : les Ails (ombelle simple) et les Ombellifères (ombelle composée).
Ombelliforme :
En forme d'ombelle, inflorescence caractéristique des Apiacées .
Ombellule :
Petite ombelle portée au sommet des racines d'une ombelle composée : Carotte, Laserpitium et la plupart des Ombellifères.
Onciné ou Unicé :
Terminé par une petite pointe courbée en crochet ou en hameçon involucre de la Bardane, calice du Scleranthus uncinatus.
Onglet :
Partie inférieure et plus ou moins rétrécie du pétale (*).
Onguiculé :
Pétale pourvu d'un onglet : Oeillet, Nielle.
Opercule :
Sorte de couvercle constituant la partie supérieure de la Pyxide et se détachant circulairement à la maturité.
Opposé :
Organes situés deux à deux au même niveau et vis-à-vis l'un de l'autre : feuilles du Buis, du Millepertuis.
Oppositifolié :
Inséré du côté opposé d'où naît la feuille vrilles de la Vigne, de la Bryone.
Orbiculaire :
Arrondi en forme de cercle : gousse du Medicago orbicularis.
Ovaire :
Partie inférieure du Pistil, renfermant les ovules : ovaire supère ou libre, Primevère, ovaire infère ou adhérent, Groseillier
Ovale :
Ayant la forme d'un oeuf, plus large à la base : feuilles de l'Androsème, de la Grande-Pervenche.
Ovoïde :
Se raprochant de la forme ovale : feuilles du Buis.
Ovule :
Jeune graine attachée au placenta par le funicule.
Palais :
Renflement fermant plus ou moins la gorge de quelques corolles irrégulières.
Palmatilobée :
Feuille palmée dont les incisions n'atteignent pas le milieu du limbe .
Palmatipartite :
Feuille palmée, découpée en lobes jusqu'au-delà du milieu ou presque jusqu'à sa base : Ranunculus nemorosus, Geranium nodosum, Sanicle.
Palmatiséqué :
Feuille palmée, profondément découpée en segments à peine soudés à la base et complètement distincts : Aconit.
Palmé :
Feuilles à lobes divergents, imitant une main ouverte ou une patte d'oie (voir digité).
Panduriforme :
Echancré sur les côtés en forme de violon : feuilles du Rumex pulcher.
Panicule :
Inflorescence dans laquelle les axes secondaires, plus ou moins ramifiés, vont en décroissant de la base au sommet : Avoine, Milium effusum, Artemisia campestris.
Papillionacée :
Corolle irrégulière en forme de Papillon, composée de 5 pétales inégaux, 1 étandard, 2 ailes et 1 carène formée de 2 pétales plus ou moins soudés : Genêt, Cytise, Trèfle, Vesce, Pois et toute la famille des Papilionacées.
Papilles :
Petites rugosités rapprochées, coniques ou granuleuses : capsule de l'Euphorbia papillosa, graines du Spergula vulgaris (agrandies).
Pappus :
Touffe de poils au sommet d'un akène ou d'un fruit (syn. aigrette).
Papyracé :
Ayant la consistance du papier.
Parasite :
Végétal qui vit aux dépens d'un autre végétal vivant : Gui, Orobanche, Cytinet.
Paripenné :
Feuille composée-pennée, ayant un nombre paire de folioles : Lentisque, Pois, Vesce, Gesse.
Partition :
Division (voir pennatipartite, tripartit).
Pauciflore :
Ne portant qu'un petit nombre de fleurs : Pois.
Pectiné :
à divisions étroites et opposées sur deux rangs comme les dents d'un peigne : feuilles des Myriophyllum, de l'If.
Pédalé :
à segments parallèles, le moyen libre, les latéraux plus ou moins longuement unis à la base : feuilles de l'Hellébore.
Pédicelle :
Support de chaque fleur, quand le pédoncule est ramifié : Vicia Craca, Pois.
Pédicellé :
Fleur ou fruit muni d'un pédicelle.
Pédoncule :
Support d'une ou plusieurs fleurs (voir illustration).
Pédonculé :
Porté par un pédoncule, par opposition à sessile.
Pelouse :
Nom couramment donné aux prairies dont la végétation est naturellement rase.
Pelté :
Orbiculaire et fixé par le centre : feuilles de l'Hydrocotyle, de la Capucine.
Pennatifide :
Feuille pennée, à lobes atteingnant à peu près le milieu de chaque demi-limbe : Seneçon commun, Verveine.
Pennatilobé :
Feuille pennée, à lobes assez profonds, mais n'atteignant pas le milieu de chaque demi-limbe Sorbus tominalis.
Pennatipartite :
Feuille pennée, à partitions dépassant le milieu de chaque demi-limbe : Coquelicot, plusieurs Cirsum.
Pennatiséqué :
Feuille pennée, à segments atteingnant tout à fait ou presque la nervure médiane : Panais, Filipendule.
Penné :
Feuilles dont les folioles sont disposées de chaque côté du pétiole commun comme les barbes d'un plume : Robinier, Fraxinelle, Vesce.
Pentamètre :
à 5 divisions ou parties : fleur de la Quintfeuille.
Pérennant :
Qui peut vivre plusieurs années Cerastium triviale.
Perfolié :
Feuille embrassant si bien la tige que celle-ci parait traverser son limbe : Bupleurum rotundifolium, Chlora perfoliata.
Périanthe, Périgone :
Enveloppe florale remplaçant le calice et la corolle des Monochlamydées et des Monocotylédones : Lis, Colchique.
Péricarpe :
Enveloppe du fruit provenant des parois de l'ovaire à maturité : peau du blé, du Sarrasin.
Péricline :
Synonyme de involucre.
Périgyne :
Inséré autour de l'ovaire sur les bords du réceptacle : étamines de la Rose et des Caliciflores.
Persistant :
Durant au delà du terme où les mêmes organes sont caducs styles de la Clématite; feuilles restant vertes pendant l'hiver : Buis,Laurier.
Personé :
Corolle en forme de masque, à 2 lèvres, à gorge fermée par une saillie appelée Palais : Muflier; Linaire.
Pétale :
L'une des folioles ou divisions de la corolle, ordinairement composée du limbe et de l'onglet : Oeillet.
Pétaloïde :
Ayant l'aspect et la couleur d'un pétale, d'une corolle : Anémone Pulsatille, Daphne, Aristoloche.
Pétiole :
Support ou queue de la feuille (voir illustration).
Pétiolé :
Muni d'un pétiole, par opposition à sessile.
Pétiolule :
Petit pétiole de chaque foliole d'une feuille composée : Vesce.
Pétiolulé :
Muni d'un petit pétiole ou pétiolule.
pH :
Indice de la concentration des ions d'hydrogène contenus dans une solution. Au-dessus de pH 7 la solution est alcaline; au-dessous elle est acide.
Phanérogame :
Plante se reproduisant par des étamines et des pistils : Renoncule et toutes les plantes ayant
Phyllode :
Pétiole modifié et aplati, remplissant les fonctions d'une feuille normale
Piliforme :
En forme de poil.
Pilosité :
Ensemble des poils couvrant une feuille, une tige ou tout autre organe d'une plante .
Piriforme :
En forme de Poire, ou de Figue.
Pistil :
Organe femelle et central de la fleur phanérogame, comprenant ordinairement l'ovaire, le style et le
Pistillé, carpellé :
Fleur ne portant que le pistil ou des carpelles : Chanvre femelle, Châtons femelles des saules.
Pivotante :
Racine principale, bien plus développée que les radicelles, s'enfonçant verticalement dans le sol Carotte sauvage.
Placenta :
Tissu de l'ovaire sur lequel les ovules sont attachés au moyen du funicule.
Plumeuse :
Muni de poils rameux ou rangés sur deux rangs, comme les barbes d'une plume : aigrette des Cirsium.
Pluriflore :
Qui porte plusieurs fleurs : Tilleul.
Poil étoilé :
Poil dont l' extrémité est divisée en plusieurs branches comme une étoile .
Poilu :
Garni de poils longs et distincts.
Pollen :
Poussière fécondante de la fleur, renfermée dans les loges de l'anthère.
Pollinie :
Chez les Orchidacées , amas de grains de pollen .
Polycéphale :
Qui porte plusieurs capitules Seneçon commun, Serratula tinctoria.
Polygame :
Plante portant sur le même pied des fleurs à étamines, des fleurs à pistil et des fleurs hermaphrodites : Pariétaire, Pimprenelle.
Polymorphe :
De forme trés variable : silicule du Draba verna.
Polypétale, dialypétale :
Corolle formée de plusieurs pétales libres : Ficaire, Renoncule.
Polyphylle :
Involucre ou involucelle à folioles nombreuses : Carotte, Libanotis montana.
Polyploide :
Contenant plus de deux fois le nombre de base de chromosomes.
Polypode :
Fougère des vieux murs du genre Polypodium. On utilise le chevelu des racines de cette plante débarrassé des rhizomes pour certains composts.
Polysépale, dialysépale :
Calice formé de plusieurs sépales libres : Renoncule, Hellébore.
Polysperme :
Fruit à graines nombreuses Coquelicot.
Ponctué :
Marqué de petits points : feuilles de la Sariette; pétales de quelques Saxifrages.
Prolifère :
Organe qui en produit un autre semblable à lui-même : Poa vivipara.
Propagule :
Petite feuille épaisse qui pousse au sommet des tiges et permet la propagation de la plante en formant une sorte de bouture naturelle. Les droséras pygmées utilisent largement ce procédé leurs propagules sont souvent appelées gemmes.
Prostré :
Étalé et près du sol.
Pruine :
Dépôt farineux ou laineux à la surface des feuilles ou des fruits.
Pruineux :
Couvert d'un enduit bleuâtre et cireux qui s'enlève avec le doigt.
Pubérulent :
Faiblement et brièvement pubescent.
Pubescent :
Garni de poils fins, mous, courts et peu serrés : Delphinium pubescens.
Pulvérulent :
Couvert d'une sorte de poussière : Helianthemum pulverulentum.
Pyxide :
Capsule s'ouvrant circulairement à la maturité par la chute d'un opercule, comme une boite à savonnette : Jusquiame, Pourpier, Anagallis.
Quadrifide :
Qui a quatre divisions.
Racème :
Inflorescence en forme de grappe.
Racémiforme :
Inflorescence en forme de grappe : Sclerochloa dura.
Rachis :
Pétiole commun portant les folioles des feuilles composées,et axe primaire de quelques inflorescences, telle que la panicule : Avoine, Aspidium aculealum.
Radical :
Qui naît de la racine ou de la souche : pédoncule radical, feuilles radicales.
Radicant :
Couché et émettant ça et là des racines : stolons de la Violette odorante, de plusieurs Carex, Renoncules.
Radicelles :
Petites racines secondaires naissant sur la racine principale : Bupleurum rotundifolium.
Radiée :
Fleur composée, offrant des fleurons au centre et des demi-fleurons à la circonférence : Marguerite, Paquerette, Arnica, Souci.
Raméales :
Feuilles situées sur les rameaux : Grémil violet.
Rameuse :
Divisée en plusieurs tiges secondaires
Rampant :
Couché, étendu horizontalement sur le sol ou sous terre Goodyera repens.
Réceptacle :
Sommet élargit du pédoncule portant les diverses parties de la fleur, ou toute une inflorescencecomme dans les Composées : Marguerites, Matricaires.
Réfléchi :
Recourbé en dehors vers la terre : calice de la Renonculée de Montpellier et bulbeuse.
Régulier :
Organe dont toutes les parties sont égales et symétriques : fleur de renoncules.
Réniforme :
En forme de rein ou de haricot : Asaret, feuilles flottantes des Renoncules aquatiques, graines de haricot.
Réticulé :
Surface marquée de lignes entrecroisées en réseaux, comme les mailles d'un filet : feuilles du Goodyera, carpelles du Ranuculus arvensis.
Rétracté :
Réfléchi sur lui-même brusquement comme par suite à une cassure : pédicelles fructifère de l'holosteum.
Rétus :
à sommet tronqué et légèrement déprimé : silicule de la Bourse-à -pasteur, fruit du fumaria officinalis.
Révoluté :
à marge roulée vers le dessous ou vers l'extérieur .
Rhizome :
Tige souterraine émettant des racines fibreuses et des tiges aériennes : trèfle d'eau, Sceau-de-Salomon.
Rhomboïdal :
En forme de losange : feuilles de plusieurs Amarantes.
Ronciné :
Feuille pennatifide, à lobes aigus et dirigés vers la base : laiteron, Pissenlit.
Rosette :
Feuilles étalées et rapprochées en cercle Androsace maxima.
Rostré :
En forme de bec.
Rotacé :
Plan, étalé en roue :corolle de la bourrache, du Bouillonblanc, de la Véronique.
Rubéfiant :
Qui produit une rougeur à la surface de la peau.
Rude :
Organe couvert de poils raides ou d'aspérités qui le rendent rugueux au toucher .
Rugueux :
Muni de rides ou inégalités qui le rend rude au toucher : fruit de l'Hellebore.
Sagitté :
En forme de fer flèche : feuilles de la Sagittaire, l'Arum maculatum.
Saillant :
Qui dépasse le bord d'un organe (voir exsert).
Samare :
Fruit sec, indéhiscent, monosperme, à bord aminci en aile membraneuse : Orme, Erable.
Saprophyte :
Plante sans chlorophylle vivant sur l'humus et poussant souvent dans les zones sombres des forêts où la concurrence est faible.
Sarmenteux :
Tiges ou rameaux ligneux, flexibles, faibles, ayant besoin d'un appui : Vigne, Clématite. :
Scabre :
Très rude au toucher :Garance.
Scaliforme :
En forme d'écaille .
Scapiforme :
Tige nue comme une hampe : Arnoseris pusilla, Hieracium saxatile, Draba verna.
Scarieux :
Membraneux, mince et transparent, jamais vert : Paronychia nivea, Dianthus prolifer. de consistance sèche, comme une écaille, et de couleur généralement brune
Scorpioïde :
Roulé en queue de scorpion ou en crosse inflorescence de l'Héliotrope et de toutes les Borraginées.
Segment :
Division d'une feuille se prolongeant jusqu'à la nervure médiane : Renoncule bulbeuse .
Semi-flosculeuse :
Fleur composée, formée uniquement de demi-fleurons : Pissenlits, Epervière.
Semi-parasite :
Seulement partiellement dépendant de la plante hôte, mais ne pouvant survivre sans elle.
Sempervirent :
Qui reste toujours vert .
Sépale :
Division du calice (*).
Sépaloide :
Rappelant un sépale par la consistance et la couleur.
Séqué :
Divisé jusqu'à la base ou à la nervure médiane (voir palmé et penne').
Sessile :
Dépourvu de support, de pétiole, de pédoncule feuilles du Cystisus sesifolius.
Sétacé :
Etroit, fin et raide comme une soie de porc : feuilles de plusieurs Festucraa, rameaux des Prêles.
Sétiforme :
Qui a la forme d'une soie : poils du Papaver setigerum.
Siliceux :
Sols riches en minéraux siliceux (quartz, micas, feldspath, argiles)
Silicule :
Petite silique dont la longueur n'égale pas trois ou quatre fois la largeur : Draba, Iberis, Lepidium.
Silique :
Sorte de capsule trois fois plus longues que large, formée de deux valves séparées par une cloison portant les graines : Chou, Moutarde, Giroflée.
Sillonné :
Marqué de sillons ou raies longitudinales profondes : tige de l'Equisetum palustre, et de plusieurs Ombellifères.
Simple :
Non composé, non ramifié : feuille simple ; poils simples de l'aigrette des Carduus.
Sinué :
à bords flexueux, à angles peu profonds et arrondis : feuilles du Matthiola triscupidata, du Chêne blanc, du Specularia hybrida.
Sinus :
Echancrure comprise entre les lobes : feuilles du Chêne.
Soie :
Poil long et raide : épi des Setaria.
Sore :
Groupes des sporanges qui constituent la fructification des Fougères : Polypodium vulgare.
Souche :
Partie souterraine de la tige des plantes vivaces : Renoncule tubéreuses.
Sous-arbrisseau :
Plante sous-frutescente ; petit arbrisseau inférieur à un mètre et dont l'extrémité des rameaux herbacés se dessèche chaque hiver : Sauge officinale, Lavande, Thym.
Sous-espèce :
Dans la classification des plantes, subdivision de l'espèce, s'en distinguant par quelques caractères et possédant souvent une autre distribution géographique
Soyeuse :
couvert de poils fins, doux comme de la soie et couchés : feuilles de l'Alchimilla alpina.
Spadice :
Inflorescence des Aroïdées, axe simple à fleurs mâles et femelles sessiles : Arum maculatum.
Spathe :
Grande bactée membraneuse ou foliacée enveloppant quelques inflorescences : Arum (fig. 381, enveloppe extérieure ), Ail, Iris.
Spatulé :
En forme de spatule, plan, élargi au sommet, atténué dans le bas : Pâquerette, Senecio spatulifolius.
Spiciforme :
Presque en forme d'épi : inflorescences du Phleum asperum, de la Flouve.
Spinescent :
Se terminant en épine faible : feuilles du Cirsium monspessulanum.
Spinuleuse :
Couvert de petites épines ou spinules : Pieris et Helminthia ecluoides.
Spongieux :
à tissu poreux, compressible et élastique comme une éponge : écorse du Chêne-liège.
Spontané :
Qui croît sans culture, à l'état sauvage : Chêne, Ronce, Bruyère.
Sporange :
Espèce de capsule renfermant les spores des Acotylédones fructifications des Fougères, Scolopendre (fig. 388, très grossie), etc.
Spore :
Corps reproducteur des végétaux cryptogames.
Squamiforme :
En forme d'écaille.
Squamule :
Petite écaille : tige de plusieurs Leontodon.
Staminifère :
Portant uniquement des étamines : chatons mâles du Saule cendré, pieds mâles du Chanvre.
Staminode :
Étamine stérile, souvent modifiée.
Station :
Nature ou état du sol où croit une plante.
Stigmate :
Sommet glanduleux du pistil.
Stipité :
Porté sur un petit support ou stipe : gousse de Vicia hybrida.
Stipulé :
Muni de stipules.
Stipules :
Appendices foliacés ou membraneux qui se trouvent à la base d'un grand nombre de feuilles : Trèfle, Vesce.
Stolon :
Rejet rampant et radicant qui naît à la base d'une tige et sert à la multiplication de la plante : Fraisier, Violette odorante, Lierre terrestre.
Stolonifère :
Pourvu de stolons.
Stratification :
Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur bonne germination.
Strié :
Muni de stries ou de veines : corolle du Linaria striata.
Stries :
Petits sillons séparés par des côtes : calice du Silene conica.
Strophiole :
Synonyme de Caroncule.
Style :
Petit filet qui surmonte l'ovaire et porte le stigmate (voir pistil ).
Stylopode :
Disque qui couronne le fruit des Ombellifères et qui porte les styles : Cerfeuil sauvage. :
Sub :
Devant un autre mot signifie presque : subaigu, presque aigu ; subsessile, presque sessile, etc.
Subéreux :
Ayant la nature et la consistance spongieuse du liège : écorce du Chêne-liège et de certains Ormes.
Subulé :
Qui se termine insensiblement en pointes très aiguë, comme une alène : feuilles du Genévrier, du Polycnemum.
Succulent :
Organe épaissi car il contient des réserves d'eau .
Suffrutescent :
Se dit d'une plante ligneuse de petite taille (== sous-arbrisseau) dont l'extrémité herbacée des tiges meurt en hiver.
Supère :
Ovaire libre au fond du calice ou de la corolle, par opposition à infère ou adhérent : Renoncule.(Voir aussi fig. A et fig. B, ovaire.)
Suture :
Ligne de jonction de 2 organes soudés ensemble, par exemple des 2 valves d'une gousse.
Synanthérées :
Etamines soudées par les anthères et formant un tube dans lequel passe le style : toutes les Composées (voir illustration).
Systématique :
Science qui classe les êtres vivants selon différents critères. La systématique des végétaux se fonde surtout sur les caractères des fleurs et des fruits.
Tablier :
Synonyme de Labelle.
Taxon :
Espèce variété écotype.
Tégument :
Enveloppe parfois très dure des graines.
Tépale :
Elément d'une fleur dont il n'est pas possible de dire s'il s'agit d'un pétale ou d'un sépale car il n'en a pas l' aspect caractéristique habituel.
Terné :
Disposé par trois fleurs de plusieurs Teucrium.
Tête :
Ensemble de fleurs groupées à l'extrémité d'un pédoncule et ayant une forme plus ou moins globuleuse.
Tétradynames :
Etamines au nombre de 6, dont 4 plus longues : Chou, Moutarde et la famille des Crucifères.
Tétragones :
à 4 angles : gousse du Tetragonolobus, tiges de la Larande, de la Menthe, de la Sauge et des autres Labiées.
Tétramètres :
à 4 divisions ou parties, par opposition à pentamètres : fleur de la Tormentille.
Thalamiflore :
Plante dont les étamines, indépendantes du calice, sont insérées sur le réceptacle : Renoncule et toute la famille des Thalamiflores.
Thyrse :
Panicule ovoïde dont les pédicelles du milieu sont plus longs que ceux des extrémités : Lilas, Troêne.
Tige :
Axe généralement dressé sur lequel s'insèrent des feuilles et une ou plusieurs fleurs.
Tomenteux :
Couvert d'une pubescence cotonneuse, entrecroisée, feutrée : jeunes Coings, Cistus albidus.
Toruleux :
Offrant une série successive de renflements et d'étranglements : silique de la Ravenelle, gousse de l'Ers.
Tourbière :
Marécage souvent acide et pauvre en matière organique où se développent habituellement les sphaignes et le plantes carnivores.
Traçant :
Longuement rampant : souche du Chiendent.
Trichome :
Ensemble de poils tapissant la surface d'un organe végétal.
Trichotome :
Divisé en trois parties, dont chacune se subdivise à son tour en trois, et ainsi de suite plusieurs fois : panicule du Silene italica.
Tridenté :
à 3 dents : feuilles de Globularia, de l'Hieracium tridentatum, folioles du Vicia monanthos.
Trifide :
Fendu en 3 parties : lobes des feuilles de plusieurs Renoncules.
Triflore :
Portant 3 fleurs.
Trifoliolé :
à 3 folioles : Trèfle et nombreuses Papilionacées.
Trigone :
à 3 angles : tige de plusieurs Carex ; fruit du Sarrasin.
Trilobé :
à 3 lobes : feuilles de l'Anémone Hepatica.
Triloculaire :
à 3 loges : capsule de l'Asphodèle, du Lis.
Trinervé :
à 3 nervures : Aster trinerris (feuilles), valves de la silique du Brassica Cheirauthus.
Tripartit :
Divisé jusque près de la base en trois partitions : feuilles de la Renoncule tripartite ; épines et feuilles de la Lampourde épineuse.
Tripennatiséqué :
3 fois pennatiséqué :feuilles de plusieurs Fougères et Ombellifères.
Triquètre :
à 3 angles saillants, amincis et comme tranchants ; tige du Carex riparia.
Triséqué :
à 3 segments : feuilles du Ranunculus repens ; Podagraire.
Trisperme :
à 3 graines : Capsule du Montia, de l'Asphodèle.
Triternatiséqué :
3 fois divisé en 3 segments feuilles de certains Ranunculus et Thalictrum.
Trivalve :
Fruit s'ouvrant en 3 valves : Violette, Asphodèle, Capsule de la Pensée.
Tronqué :
Coupé brusquement par une ligne transversale : folioles du Vicia sativa ; graines du Leonurus Cardiaca.
Tube :
Partie cylindrique d'une corolle ou d'un calice, formée par des éléments soudés
Tubercule :
Renflement souterrain de la tige ou de la racine : Pomme de terre, Pivoine, Orchis ; granules qui recouvrent certains fruits ou certaines graines : Arbousier.
Tuberculeux, Tubéreux :
Pourvu de 1 ou plusieurs tubercules.
Tubéreux :
Qui porte un ou plusieurs tubercules .
Tunique, Téguments :
Membrane qui enveloppe un organe : bulbe du Colchique.
Turbiné :
En forme de toupie un peu déprimée au sommet ou en cône renversé : Nèfle, silique du Camelina foetida.
Turion :
Jeune tige naissant de la souche d'une plante vivace : Asperge, Rose, Ronce.
Ubiquiste :
Caractère d'une plante dont la répartition géographique est très étendue dans le monde.
Unciné (voir onciné). :
Uniflore
Qui ne porte qu'une fleur : Violette, Tulipe.
Unilabié :
à 1 seule lèvre : corolle des Teucrium, des Ajuga.
Unilatéral :
Disposé ou tourné d'un seul côté :fleurs de la Digitale, du Silène gallica.
Uniloculaire :
à 1 seule loge : capsule de la Silène, du Réséda.
Uninervé :
Marqué d'une seule nervure : valves de la silique du Barbaréa.
Unisérié :
Disposé sur 1 seul rang : graines des Brassica, des Barbaréa et de nombreuses Crucifères.
Unisexué :
Ne portant que des organes d'un seul sexe (étamines ou carpelles).
Urcéolé :
En forme de grelot, renflé au milieu et resserré aux 2 bouts : Corolle de l'Airelle, de la Busserole, du Muscari.
Utricule :
Organe en forme d'outre capable de capturer des proies.
Valves :
Pièces composant l'enveloppe des fruits déhiscents : silique du Lunaria biennis.
Variété :
Subdivision d'une espèce ou sous-espèce, différant souvent par un seul caractère; pousse généralement à proximité de l'espèce type.
Vasculaire :
Végétal dont le tissu est composé de petits vaisseaux ou tubes courts, unis à des fibres et à des cellules : se dit par opposition à cellulaire et s'applique à tous les végétaux supérieurs.
Veiné :
Marqué de veines ou petites nervures ramifiées et apparentes : calice du Silene inflata, corolle de la Jusquiame, gousse du Lathyrus spaericus.
Velouté :
Couvert de petits poils courts et épais, doux au toucher comme le velours : Pêche
Velu :
Couvert de poils longs, mou et rapprochés Ranunculus nemorosus.
Velue-glanduleuse :
Dont les poils possèdent des glandes.
Vernalisation :
Méthode appliquée aux graines qui par une exposition au froid pendant un certain temps permet leur bonne germination.
Verruqueux :
Hérissé d'aspérités ou de tubercules semblables à de petites verrues : capsule de plusieurs Euphorbes.
Verticille :
Ensemble d'organes rangés en cercle autour d'un axe : feuilles de la Garance, et de toutes les rubiacées.
Verticillées :
Feuilles qui sont insérées par plusieurs à la même hauteur
Vésiculeux :
En forme de vésicule ou de petite vessie : gousse du Baguenaudier.
Visqueux :
S'attachant aux corps comme la glu : sommités de plusieurs Silènes.
Vivace :
Plante dont la racine vit plusieurs années ou indéfiniment : Violette, Hélébore, Lis.
Vivipare :
Fleur qui se transforme en bourgeon foliacé : Poa vivipara.
Viviparité :
Chez les plantes phénomène de reproduction par bourgeonnement adventif sur les tiges feuilles ou inflorescences.
Voluble ou volubile :
Tige qui s'enroule autour des corps voisins : Houblon, Cuscute, Liseron, Haricot.
Vrille :
Filaments volubles de certaines plantes s'enroulant en spirale autour des corps voisins : vigne, Bryone, Pois, Vesce, Lathyrus.
Vulnéraire :
Propre à guérir une blessure.
Xérophyte :
Végétal vivant dans une station sèche et organisé pour résister à la sécheresse.
Zygomorphique :
Se dit d'une fleur irrégulière ne possédant qu'un plan de symétrie.


Auteur : Ludovic THEBAULT

Haut de page :