image

image

image Contact Envoi d'un message au webmaster C'est moi !

 MÉTÉO BERSACOISE


Réussite des élèves Statistiques Idées reçues Salaires Hors-série : sommaire Clavier et lecture Etre gaucher


ÉDUCATION

Éducation nationale : être enseignant aujourd'hui.

Les effectifs : l'Éducation nationale est le premier employeur de l'État.

ecole le bersac Sur les 1 030 500 agents exerçant dans le secteur public au titre du ministère de l'Éducation nationale et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en 2011-2012, 76 % sont des enseignants. Un peu moins de 140 000 enseignants travaillent dans des établissements privés sous contrat : 1 sur 3 dans le primaire et 2 sur 3 dans le secondaire.
Féminisation, études...

Dans le système éducatif, 687 500 femmes exercent dans le secteur public (soit 66,7 % des agents) et 101 300 dans le secteur privé (soit 73,9 % des agents). Au total, 788 800 femmes exercent dans les secteurs public et privé sous contrat : elles représentent 67,6 % de l'ensemble du personnel enseignant. Ce sont 81,6 % des enseignants dans le premier degré sont des femmes, la proportion avoisinant 90 % en maternelle. La féminisation est encore plus prononcée parmi les jeunes générations : au-dessous de 30 ans, la part des femmes dépasse 85 %.

Le niveau d'études a indéniablement progressé pour les enseignants du primaire. En effet, jusqu'à la fin de la IVe République, les instituteurs étaient recrutés en fin de troisième. Le recrutement a été porté en 1959 au niveau du baccalauréat, en 1991 à celui de la licence et en 2010 à celui du master.
Concernant les enseignants du second degré, le rapport Pochard pointe que « le niveau de qualification universitaire a considérablement augmenté ». En 2008, « 20 % des enseignants du second degré sont titulaires d'un diplôme de niveau bac + 5 (47 % pour les seuls agrégés), avec cependant des différences sensibles selon les disciplines ». Taux d'encadrement : classes surchargées ?.

ecole le bersac Le nombre moyen d'élèves par classe s'élève en 2012 à 26 en maternelle, 23 en élémentaire, 25 en collège, 20 en lycée professionnel, 29 en lycée général et technologique. Il est indéniable que les classes sont moins chargées en 2012 qu'en 1960 ou en 1980. Pour autant, il convient de relativiser cette donnée?.
En France, le taux d'encadrement dans les enseignements primaire et supérieur est « le plus faible des pays de l'OCDE ». « Dans le primaire, alors que la France ne mobilise qu'à peine 5 enseignants pour 100 élèves (niveau le plus bas des pays de l'OCDE), la Grèce et l'Italie consacrent près de 10 enseignants pour 100 élèves...»
ecole le bersac Les Français et le métier d'enseignant

À première vue, ce sondage fait sourire. Commandé par le ministère de l'Éducation et réalisé en novembre 2012 par l'institut CSA, il reflète une réalité heureuse aux antipodes, semble-t-il, de ce qui ressort des enquêtes, des témoignages, et même du nombre en chute libre de candidats aux concours. Que découvrons-nous ? Que les Français ont de la considération pour le métier d'enseignant. 8 sur 10 en ont une image positive. Ils sont aussi nombreux à juger que c'est un métier d'avenir, et qu'ils seraient fiers que leur enfant embrasse la profession.